Notre organisme

La Fondation d’Aide Directe – SIDA Montréal est régi par un conseil d’administration composé de 9 personnes bénévoles qui sont issues de la communauté. Le comité de direction doit inclure au moins un membre vivant avec le VIH-SIDA. Le conseil d’administration doit compter au moins deux membres utilisateurs des services de la Fondation.

Appui au GIPA La Fondation d’Aide Directe – SIDA Montréal appuie pleinement le principe de participation accrue des personnes vivant avec le VIH-SIDA (GIPA*). Elle met en pratique le principe GIPA qui vise à leur garantir l’occasion d’assumer des responsabilités dans les services qui les touchent.

  • La Fondation encourage la participation des personnes vivant avec le VIH-SIDA aux processus de prise de décision qui les concernent. Depuis ses débuts, la Fondation s’entoure judicieusement de personnes atteintes pour définir son fonctionnement et pour siéger à son conseil d’administration.
  • La Fondation contribue au renforcement des capacités des personnes vivant avec le VIH-SIDA. En impliquant les personnes vivant avec le VIH dans ses activités, la Fondation leur permet d’acquérir des aptitudes et de la formation qui favorisent leur développement.
  • La Fondation encourage les personnes vivant avec le VIH-SIDA à devenir bénévoles au sein de son organisation.
  • Conformément à sa mission, la Fondation soutient l’autonomie des personnes les plus démunies vivant avec le VIH-SIDA. En distribuant quotidiennement des denrées alimentaires et des produits d’hygiène, et en donnant de l’information, la Fondation assure une contribution indispensable pour que les personnes vivent convenablement, prennent soin d’elles-mêmes, sortent de leur isolement et préservent leur appartenance à leur collectivité et à la société. Elles sont de plus invitées à devenir membres de la Fondation et à s’y impliquer.
  • La Fondation appuie les initiatives des autres organismes œuvrant au sein de la communauté VIH-SIDA en prenant part à des conférences de presse et des assemblées générales, en appuyant des résolutions, des pétitions et des campagnes, et en participant à des sondages.
  • La Fondation respecte la confidentialité des personnes séropositives afin de leur éviter la marginalisation.
* GIPA vient de «Greater Involvement of People with HIV/AIDS». Cette initiative est le résultat d’un principe enchâssé dans les travaux du Sommet de Paris sur le SIDA de 1994 . Les dirigeants de 42 nations se sont réunis pour déterminer comment ils pouvaient réagir efficacement à la crise du SIDA. L’aboutissement fut une déclaration, signée par toutes les nations présentes, qui reconnaît le rôle central des personnes vivant avec le VIH-SIDA dans l’éducation et les soins liés au SIDA, et dans la conception et la mise en œuvre de politiques et de programmes nationaux et internationaux.
la Déclaration des droits et responsabilités des PVVIH Déclaration des droits et responsabilité des personnes PVVIH
La Fondation d’Aide Directe – SIDA Montréal appuie la Déclaration des droits et responsabilités des personnes vivant avec le VIH au Québec. La Déclaration des droits et responsabilité des personnes vivant avec le VIH représente l’expression des personnes vivant avec le VIH ainsi que leur point de vue politique qui va au delà de l’état actuel du droit. Elle revendique l’égalité de tous devant la loi, quel que soit le statut sérologique des personnes. Signez la Déclaration des droits et responsabilités des Personne vivant avec le VIH (PVVIH) Que vous  soyez séropositif ou séronégatif, signez et soutenez la Déclaration des droits et responsabilité des personnes vivant avec le VIH.Lien vers le guide la Déclaration québecoise des droits et responsabilité des PVVIH